Fasile21 Est le Rêve de Tous!

Riduy

Fasile21
Des Grandes Raisons pour Adhérer:

Voulez-vous être “dans le vent”?
Aimez-vous étudier les langues?
Voulez-vous développer votre créativité?
Voulez-vous connaître davantage votre propre langue?
Voulez-vous découvrir les nouveaux secrets de la communication?
Voulez-vous faire appliquer la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme?
Voulez-vous aider à l’amélioration des relations parmi tous les peuples?
Voulez-vous aider à la survie des langues et de leurs cultures?
Connaissant déjà le sujet, désirez-vous parfaire vos connaissances?
Avez-vous l’esprit d’un pionnier?
Aimeriez-vous innover?

Faites partie des pionniers.
Joignez-vous à nous dès maintenant.
…sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Article 2, alinéa 1. 10 décembre 1948.

LES FAITS
Langues: 6 909 encore parlées.*
Population mondiale: + 8 000 millions en 2 020.
Besoin: Egalité en communication.Ethnologue, 16th Edition, Raymond G. Gordon Jr., Editor.

SOLUTION
Adoption de FASILE21.

VERIFIEZ
que la solution proposée est effectivement facile, fiable, rapide et efficace.

DEVELOPPEZ
l’utilisation de FASILE21 dans la pratique!
Participez au forum de perfectionnement!

PRENEZ PART
Pensez universellement et agissez localement!
Prenez conscience des possibilités à saisir!

Faites connaître FASILE21 autour de vous et dans votre région.
Facile.
Rapide.
Sans frais.
Pensez! Parlez! Agissez!
Rendez cela possible!
Renseignez-vous sur le cours avancé, s’il vous plaît.

balduino

Entretien Avec le Créateur

Est-il possible pour l’homme de créer une langue?

Balduino:

Bien sûr.
Cette question ne fait plus de doute pour les linguistes et amateurs versés dans la matière. Les langues traditionnelles, comme la nôtre a également été créée par l’homme. Toutefois, elles ont été formées empiriquement, tout au long des siècles. Les solutions aux problèmes rencontrés ont été improvisées pour répondre aux besoins urgents, tel que d’indiquer le genre (sexe) aux choses (UNE pomme, UN arbre) comme on le trouve en français, en allemand et dans les langues néo-latines par exemple. D’autre part, l’histoire de la linguistique nous montre plusieurs situations dans lesquelles l’homme a interféré plus directement avec le processus, comme dans la revivification de langues mortes telle que l’hébreu, lorsque l’État d’Israël fut créé; la restauration de l’islandais ou la création du sanskrit.

L’adoption d’une nouvelle langue ne mènerait-elle pas l’extinction des différentes langues et cultures actuelles?

Balduino:

Le but n’est pas d’éliminer de langue ou de culture, mais bien de les préserver par l’adoption d’une langue internationale comme langue seconde et cela signifie aider les gens dans des activités simples tel que de visionner un film étranger, de lire l’actualité étrangère ainsi que pour créer la possibilité de contacts internationaux. Le monde n’est qu’un. Dans le scénario que Fasile21 nous propose, nous n’aurons plus à faire l’oreille sourde de jouer à l’aveugle ou à la personne sotte face aux gens des autres géographies puisque nous pourrons entendre, parler et voir.

À quoi ressemblera le monde lorsque tout le monde pourra parler la même langue?

Balduino:

Nous ne proposons pas l’adoption d’une seule langue, nous proposons que les gens adoptent une langue seconde commune. Ce qui veut dire que nous n’aurons pas à apprendre trois, quatre langues ou plus. Nous aurons simplement à apprendre la langue internationale qui sera la langue commune, le vrai pont pour les gens de différent pays.

Combien de temps est-ce que ça prend en moyenne pour apprendre Fasile21?

Balduino:

Ceci dépend bien sûr de la motivation de la personne qui apprend. Une seule journée d’étude est suffisante pour acquérir une compréhension de base de sorte que l’on peut déjà lire et comprendre des textes.

Est-ce que Fasile21 est plus facile à apprendre que d’autres langues?

Balduino:

Nous pouvons avancer que Fasile21 est au moins quarente fois plus facile à apprendre que l’Esperanto et mil fois plus facile à apprendre que l’anglais. Voyez par vous même! Ce n’est pas seulement facile d’apprendre Fasile21, mais aussi facile de l’utiliser pour communiquer.

Où et quand est-ce que l’idée est née?

Balduino:

Après avoir publié plusieurs articles, principalement dans la presse de Porto Alegre au Brésil, et après avoir publié en 1974, A Língua das Nações (La Langue des Nations) le premier livre écrit en portugais faisant la promotion de la langue internationale ayant le plus de succès à ce jour. Balduino vint à prendre conscience des failles de l’esperanto, ce qui le porta à décider de commencer les études qui lui permettent de présenter ce nouveau projet, basé sur la connaissance scientifique maintenant disponible et accumulée depuis l’apparition de l’esperanto en 1887.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce qui différencie Fasile21 de l’esperanto?

Balduino:

En plus des avantages cités plus tôt, il y en a un nombre incalculable qui se présentera à vous lorsque vous étudierez et assimilerez le projet. Fasile21 indique le complément d’objet direct d’une manière plus efficace. Fasile21 adopte des racines monosyllabiques dans le vocabulaire de base, tel que beli, love, kari. Ce principe porte de grands avantages lors de la composition de nouveaux mots qui aboutit alors en des formes plus courtes et qui ne coïncident pas avec les formes préexistantes, tel que kolego, qui, en esperanto signifie collègue, mais veut aussi dire gros cou. Son système de verbe est plus expressif et plus simple. Son vocabulaire est moderne et Fasile21 n’emploie pas les phonèmes «tch», «ts» et «dj», ni les combinaisons difficiles à prononcer ou qui requièrent l’ajout de prothèses pour en faciliter la prononciation. En Fasile21, les adjectifs ne s’accordent pas en nombre ni en genre.

Comment la langue internationale a-t-elle été créée?

Balduino:

En quelques mots, nous avons étudié et comparé les conceptions de différents linguistes et interlinguistes sur le sujet afin d’identifier les points de consensus à conserver. Nous avons dû séparer le bon grain de l’ivraie, mettre de côté l’impossible, le fantasme, l’exagération, l’insignifiant. Nous avons également été à la recherche des pépites d’or à travers les échecs. Après avoir épuisé la bibliographie des écrits publiés existant à ce jour, nous avons maintenu les recherches sur internet pour être à l’affût de toute nouveauté. Finalement, nous avons préparé plusieurs ébauches préliminaires pour chaque aspect majeur : morphologie, phonétique/phonologie et syntaxe, en soumettant le tout continuellement à l’universalité et à la logique du bon sens pratique.

Combien de personnes sont impliquées dans ce projet à travers le monde?

Balduino:

En ce moment, nous sommes un groupe international d’une croissance constante et satisfaisante. Nous saisissons les toutes opportunités, que ce soit dans nos lectures ou dans la presse, pour faire appel à tout un chacun afin qu’ils puissent évaluer ce projet et y proposer les améliorations qu’ils considèrent comme étant nécessaires. Nous nous gardons de la place, tout particulièrement pour les linguistes, enseignants, esperantophones, étudiants et en-soi, toutes personne ayant des connaissances, désir et disposition à contribuer jusqu’à ce que l’on atteigne une version définitive et d’un accord commun.

Quel est le but premier de Fasile21?

Balduino:

Fasile21 a été conçu pour servir comme auxiliaire linguistique neutre, comme instrument supranational. Dans ce sens, Fasile21 veut permettre à chacun de préserver son identité linguistique et culturelle. Elle a pour but de stimuler l’émancipation de chacun par l’intégration. Analogiquement, le projet est développé en spirale. Nous montons en spirale vers le haut. La dernière révolution, celle d’aujourd’hui, prend place légèrement au-dessus de la dernière, et grâce à la coopération internationale, nous atteindrons ensemble le point final. Cela dépend seulement de l’intérêt et de l’implication de chacun pour la création d’un monde meilleur.

La langue internationale sera-t-elle uniquement utilisée sur internet?

Balduino:

Elle sera utilisée dans toute situation de contact humain impliquant deux personnes qui ne parlent pas la même langue. Ultimement, elle sera la langue seconde de tout être humain. Les gens n’auront qu’à apprendre la langue internationale en plus de leur langue natale. En conséquence, les langues dont l’usage actuel est limité et qui pourraient les mener à disparaître pourront être sauvées de l’extinction.

Comment appellera-t-on cette langue?

Balduino:

À l’heure actuelle, nous la faisons connaître sous le nom de Fasile21. La communauté d’utilisateurs pourra créer un nouveau nom d’ici à ce que la version finale soit lancée, par exemple, par un concours international. Nous ne nous inquiétons pas à ce sujet pour l’instant.

À quel point s’en trouvent les travaux en ce moment? Au tout début ou bien plutôt avancé?

Balduino:

À ce point, la version de leadership sera prête d’ici la fin de l’année en cours. Il a déjà nécessité douze années pour la développer, soit depuis avril 1999.

Puisque l’Esperanto n’a jamais réussi tel que ses mentors s’y attendaient, quels sont les possibilités que Fasile21 devienne réellement la langue internationale?

Balduino:

Fasile21 répond à la convergence technologique actuelle, et la version en cours n’est pas imposée comme une version absolue et intouchable. Le mouvement qui l’accompagne ne deviendra pas non plus sectaire, religieux ou bureaucratique. Au contraire, toute personne, du plus humble être humain aux linguistes les plus érudits auront la chance de participer au projet. Nous croyons que les perspectives sont excellentes.

De quelle manière est-ce que la langue internationale sera enseignée pour offrir accès à tout le monde?

Balduino:

Elle sera enseignée à partir de la maison, à distance, à l’école, dans des organisations, dans des collèges, dans toute institution qui pourrait souhaiter à participer au projet.

Combien de temps cela prendra-t-il pour que tout le monde puisse parler la langue internationale? Un an, deux ans, peut-être plus?

Balduino:

Cela dépendra fortement du support que nous recevrons. Notre but est de mettre le projet à la disposition de plus de la moitié de la planète d’ici la fin de l’année 2017.

Le monde entier parlant la même langue? N’est-ce pas une utopie?

Balduino:

Imaginez-vous un moment vivre dans une ville intelligente et parfaitement écologique, une ville qui ne fait pas objet des problèmes de santé, d’éducation, et de sécurité bien connus d’aujourd’hui. Un endroit ou même les objets pourraient communiquer électroniquement entre eux pour servir l’homme, peut-être sous la mer ou bien un paysage lunaire, ou bien sur un continent nouvellement planifié et bâti, un endroit où la possibilité même de la mort n’existerait peut-être plus? Est-ce viable d’ici 30 ans? Imaginez l’existence des yeux sans les lunettes, des dents sans le dentiste, du corps sans médication, de la voiture sans roues, de la lumière sans lampe, le mot sans lettres. Il est douloureux d’admettre la non-communication de l’homo sapiens. Nous croyons qu’il sera plutôt difficile pour les générations futures de comprendre la passivité et les délais dans la démocratisation et la rationalisation des relations linguistiques entre les gens.

N’est-ce pas un paradoxe que la compréhension globale des êtres les plus évolués de la planète puisse être entravée par le statu quo?

Balduino:

L’histoire humaine est remplie d’utopies qui sont devenues réalité de tous les jours. Par-dessus tout, ayons le courage de s’approprier la liberté linguistique!

Ni l’anglais, mais Fasile21!

En 1974 nous avons publié A Língua das Nações (édition portugaise), pour la propagation de l’Espéranto, cette langue qui, pendant quelques années a retenu notre attention, provoqué notre enthousiasme et encouragé nos efforts en faveur d’un monde meilleur.Plus le temps passait, plus nous approfondissions l’étude de la linguistique. Quoiqu’étonnés de l’oeuvre du créateur de cette langue, nous avons eu l’audace d’imaginer ce que Zamenhof (1859-1917) aurait créé s’il avait vécu à présent et avait donc eu à sa disposition les informations générales et les ressources de la linguistique actuelle.

Bientôt notre inspiration décupla notre énergie jusqu’à devenir une obligation avant tout morale. Et puisque nous avions une telle motivations, pourquoi ne passerions-nous pas à la réalisation? L’idée, d’abord jugée trop audacieuse, devint détermination.

Après de longues années d’études, d’abord à temps partiel, puis à temps plein, consacrant jusqu’à quatorze heures de travail par jour, le résultat est là sous vos yeux, chère lectrice ou cher lecteur. Nous avons réussi! Maintenant saissez cette opportunité: Lisez, pensez, acceptez, refusez, détaillez, comprenez – ou pas (c’est alors de notre faute), relisez, repensez, méditez, oubliez, ramenez à la pensée! Et, étonnament, vous entrez en résonance avec nous. Enfin, jugez!

L’homme au cours des ans voit ses réserves de certitude s’amoindrir. Mais, chère lectrice ou cher lecteur, nous sommes absolument certains que nous avons travaillé au mieux de nos possibilités. Et maintenant nous sommes convaincus qu’ensemble nous allons produire bien davantage!

Plus que jamais la chance vous est offerte de coopérer et de parfaire l’ouvrage.

Ainsi l’humanité – grâce à votre contribution – va disposer d’une solution nouvellement conçue pour vaincre la difficulté de communiquer entre les individus de langues différentes. Ni fixée, ni imposée, ni intouchable, cette solution est au contraire ouverte aux discussions et aux améliorations jusqu’à finalisation d’une version finale consensuelle et démocratique.

À cause de la tâche collective à accomplir avec tous les collaborateurs, et en dépit du foisonnement des langues et des dialectes, le projet adopté aujourd’hui est celui que nous présentons ici même sur ce site.

Il est manifestement vital que tous les collaborateurs en suivent l’évolution au fur et à mesure des modifications, jusqu’à la dernière version.

Notre Mission est le Rêve de Tous.

Des hommes et des femmes qui luttent, au cours des siècles, convaincus qu’une communication globale intelligente EST POSSIBLE!

Prochaines étapes!

  • FASILE21 Étude pré-avancée

Vous apprendrez à connaître Fasile21 du point de vue de la grammaire traditionnelle afin de faciliter la compréhension des fondements de la nouvelle langue.

  • FASILE21 Étude Avancée / Immersion

Pratique orale et écrite.
Participation à des réunions de conversation et à des exercices d’écriture individuels.
En utilisant des ressources didactiques modernes, sans quitter votre localité, vous aurez l’opportunité d’accélérer le domaine complet de Fasile21.

SUCCÈS!

En plus du privilège de connaître et d’acquérir des superpuissances pour agir dans des zones attractives dans un marché avide et inépuisable de dimensions globales!

Plein d’opportunités incommensurables: industrie, commerce, communication, relations internationales publiques et privées, tourisme, éducation, sport, laser et bien d’autres.

G R A T I S !
Suivez
le cours de base maintenant.

____________________________________________
Kopi Rayte 2020 Fasile21 P. Alegre BR nase.